la petite histoire du bimbolino

J'ai toujours voulu que mes œuvres aient une profondeur, un impact, une présence forte, limite incommodante, qui puisse conduire vers une élévation de conscience, une réflexion. C'est ce à quoi je travaille depuis 20 ans (cf. Historique).
Un jour, je m’amusai à simplifier le visuel d'un crâne, assis tranquillement sur le canapé du salon. Mes enfants de 3 et 6 ans m'ont demandés "Papa pourquoi ça fait peur ce que tu fais?". J'étais pourtant aguerri à cette remarque, mais elle m’a mis mal à l’aise pour eux :

Je me suis demandé si mon goût pour les "œuvres chocs" ne venait pas d'un conditionnement, d'une habitude liée à une « école », une histoire de l'art moderne assimilée par les livres spécialisés. Les leurs découlaient naturellement de leur vision d'enfant encore vierge de tout enseignement esthétique.

J’ai alors décidé de changé de direction pour mon visuel et d’en faire un visage épuré et charmant. Après quelques modifications et mises au point, le Bimbolino était là, vivant, léger et très présent !
Je me suis senti empli par un sentiment de bien-être !

Aussitôt adopté par mes enfants, j'ai pris plaisir à en faire à profusion. Depuis, il charme chaque jour un plus large public. Il offre tant de possibilités expressives et techniques, que mon espace vital et créatif en est littéralement envahi !

Positif et ancré dans la vraie vie, il fait du bien! Son magnétisme a fait basculer mon œuvre vers un univers plus léger. Cet art agréable à vivre est une touche de candeur utile et nécessaire pour le monde au quotidien.

On m’associe désormais aux BIMBOLINA BIMBOLINO.

accès au shop